Design et rénovation en aménagements de bureaux: une priorité !

 

Il est important d'aménager votre espace de travail ou celui de vos employés selon certaines normes d'ergonomie pour éviter des maux de dos, une fatigue visuelle et provoquer ainsi une perte de motivation. Une étude a démontré que 9 employés sur 10 seraient plus productifs et créatifs s'ils évoluent au sein d'un agencement d'espace de travail performant. Voici quelques conseils pour éviter que les nombreuses heures passées sur l'ordinateur ne causent aucun tord.

Améliorer le quotidien des salariés

Pour travailler dans de bonnes conditions, il faut opter pour un ordinateur ultra-portable, un espace de rangement sur le bureau et surtout veiller à y mettre de la couleur pour égayer les esprits dès le matin.

Privilégiez des espaces ouverts de 10 personnes maximum pour que vos employés puissent partager sans déranger leurs collègues. Prévoyez également des espaces isolés pour téléphoner dans le calme. On peut rendre les salles de réunion moins formelles en y ajoutant de la décoration aux murs et des chaises confortables.

Les employeurs ne se focalisent plus uniquement sur la productivité mais également sur la détente car un salarié qui se sent bien dans sa peau fournit un meilleur travail. Prévoir un espace convivial permet donc de motiver les employés.L'espace détente est un lieu où vous pouvez vous lâcher.

Mettez y des babyfoot, billard, panier de basketball, poufs et mini-golf, tout est permis!

Posture, ergonomie et confort

L'espace libre doit être adapté au type de travail effectué (rédaction de textes, dessins, dactylographie, ...) Entre le bord de la table et du clavier, il faut un autre espace pour y appuyer les avant-bras. Il est également important que le bureau doit suffisamment haut pour que les genoux puissent y glisser dessous.

La chaise étant un accessoire crucial, il vaut mieux qu'elle soit réglable afin de parfaitement s'adapter à son utilisateur. Il est également important qu'elle dispose d'appuie-bras et qu'elle soit pivotante pour offrir une plus grande liberté de mouvement.Les jambes-cuisses et les cuisses-tronc doivent former des angles droits. Le dossier ne doit pas être incliné à plus de 110 degrés par rapport au plan d'assise. Le dossier doit soutenir la région lombaire et le dos doit y être bien collé, pour ce faire, les genoux doivent se situer légèrement au dessus du plan d'assise. Ce dernier doit pouvoir être jaugé en hauteur à partir du plan d'assise. Afin que les pieds ne supportent pas tout le poids des jambes et des cuisses, ceux-ci doivent être bien à plat au sol ou sur un repose pied. Il est crucial que l'ensemble du plan d'assise puissent basculer vers l'arrière sans avoir à utiliser une commande, la chaise doit donc permettre un ajustement instantané et être équipée de ressort à tension ajustable.

Les ordinateurs

L'ordinateur, outil indispensable et pratique mais absolument pas ergonomique. Il est plus que nécessaire que l'écran soit à la bonne hauteur ce qui en amoindrit les inconvénients : le milieu de l'écran doit être légèrement plus bas que les yeux, à un angle de 15 degrés.Il faut régulièrement avoir recours à un support sous le moniteur pour respecter cette norme. En plus de la hauteur adéquate de l'écran, il doit y avoir un espace de minimum 75 cm entre les yeux et l'écran. Ce dernier doit être perpendiculaire au regard.

L'écran doit être disposé de sorte à ce qu'il n'y ait pas de reflet de lumière afin d'éviter une fatigue visuelle et des maux de tête. Le mieux est d'être installé de façon parallèle aux fenêtres. Aussi, il vaut mieux opter pour une lampe de bureau réglable.

On place le clavier sur le bureau si on doit regarder les touches, si pas, on l'installe sur une tablette rétractable. Les coudes doivent former un angle de 90 degrés mais les poignets ne doivent en aucun cas être fléchi lors de l'utilisation du clavier ou de la souris. Cette dernière peut se trouver sur le bureau ou sur le tiroir rétractable, mais il ne faut pas la tenir trop fort, cela causant une tension inutile.